vendredi 17 septembre 2021

Prélèvement de grains pour analyse des moûts


  • le prélèvement aléatoire d'une centaine de grains dans les différentes parcelles va permettre, après leur pressurage, d'avoir une idée des différents paramètres constitutifs: teneur en sucre (et donc % d'alcool potentiel) acidité, azote assimilable (pour nourrir les levures)...
  • les couleurs diffèrent selon les cépages : de gauche à droite , carignan, lledoner pelut, syrah et grenache noir.

lundi 23 août 2021

Assyrtiko: une première grappe

  •  il s'agit d'un grappillon noyé dans les cailloux .


  • une feuille "adulte":





jeudi 3 juin 2021

Taille et palissage des plantiers

 - Les plantiers (ici appelés maïeuls) de 2ème année développent plusieurs sarments.

- Il faut sélectionner les plus vigoureux, rectilignes, et les palisser

- Puis couper les autres.





Bienvenue "Assyrtiko" an 2

 


Gelées des 7 et 8 avril 2021

 - Alors que les vignes de "La Courbaïrole" ont été peu atteintes par ces gelées

- Celles de l'Escut" l'ont été à plus de 70%




lundi 1 mars 2021

Mise en bouteilles du millésime 2019

  •  les 3 cuvées 2019 représentent 5811 bouteilles
  • la cuvée "fût de chêne" (syrah 40%- carignan 35%- grenache 20%- mourvèdre 5%) a été vinifiée puis élevée 14 mois en barriques.
  • la cuvée "Escut" (100% grenache noir) a été élevée un an (2/3 en cuve inox- 1/3 en barriques).
  • la cuvée "Dolium" (100% grenache noir) a été élevée un an en jarre en grès de 12 hl.


mercredi 6 janvier 2021

Bonne année 2021!

       


Philosophes, écoutez cette phrase est pour vous
Le bonheur est un astre volage
Qui s'enfuit à l'appel de bien des rendez-vous
Il s'efface, il se meurt devant nous
Quand on croit qu'il est loin, il est là tout près de vous
Il voyage, il voyage, il voyage
Puis il part, il revient, il s'en va n'importe où
Cherchez-le, il est un peu partout.

( Charles Trénet: le soleil a rendez-vous avec la lune)

vendredi 3 juillet 2020

Assyrtiko



  • Originaire de l’île volcanique de Santorin, ce cépage y connaît des conditions viticoles extrêmes, sous une chaleur de plomb et sur des sols caillouteux*. Conduit en panier (c’est-à-dire un gobelet enroulé), l’assyrtiko protège ainsi ses grappes des fortes températures (de l’ordre de 45 °C) et des vents marins (Cyclades obligent). 

  • L’assyrtiko se distingue par ses équilibres technologiques on ne peut plus originaux. « C’est l’un des rares cépages alliant autant sucre et acidité » résume Christophe Séréno, l’illustrant avec un verre d’assyrtiko à 13,5 degrés alcool et une acidité totale de 7 gramme H2SO4/litre. « Cela fait penser aux vins de Jurançon, sucrés et acides avec une belle vivacité qui titille les papilles » complète Régis Cailleau.