Le domaine

Présentation

La Courbaïrole est un joli coteau culminant à 118 mètres, situé à 5 km de l’Abbaye de Fontfroide, à 18 km de Narbonne dans les Corbières Maritimes. Il est complanté en vignes de façon ancestrale, comme en témoigne son nom : «Baïrole», terme patois signifiant véraison, est le changement de couleur des raisins au mois d'août. Sa superficie est de 3 hectares, dont 2,2 hectares de vignes d’un âge moyen de 40 ans, les plus anciennes étant centenaires (Carignan 1911). Elles sont en appellation Corbières (Terroir de Fontfroide).



Terroir, Encepagement, Climat

Les terres ocre rouge ou jaune, sont argilo-sablonneuses, caillouteuses avec des poudingues, résultant de dépôts fluviatiles et reposant sur un socle datant du crétacé supérieur (-70 millions d’années).

L’encépagement comprend :
  • carignan noir (40%)
  • grenache noir (30%)
  • syrah (20%)
  • mourvèdre (10%)
Le tout est réparti sur une dizaine de parcelles, la plupart en terrasses. L’exposition est globalement sud-sud-ouest. Le climat est de type méditerranéen caractérisé par des hivers doux, des étés secs, une luminosité importante et des vents assez violents.


Carte de l'encépagement 

https://maps.google.com/maps/ms?ie=UTF8&t=h&source=embed&oe=UTF8&msa=0&msid=200857371669293975347.0004a069e324256f4cc61&mid=1375697667

Mode de culture

Le mode de culture est caractérisé par:
  • Une taille en gobelet non palissé pour tous les cépages sauf la syrah (taille Guyot palissée).
  • Des labours mécaniques sur la majorité des parcelles sauf au niveau des vieux carignans (en raison de l’écartement variable, de la présence de racines superficielles résultant de l’affleurement de la roche-mère) .
  • Des engrais organiques une année sur deux.
  • Un climat chaud et sec ainsi que la présence fréquente du cers (l’équivalent de la tramontane) permettant de minimiser les traitements (essentiellement soufre et cuivre).



Vendanges

La date des vendanges est décidée en fonction de la dégustation des baies (pellicules et pépins) à la recherche de la maturité «phénolique», sauf pour le rosé pour lequel les vendanges sont plus précoces (obtention d’une bonne acidité).

L’ordre de cueillette des cépages est : syrah, grenache, carignan et mourvèdre.

Les vendanges manuelles se font en cagettes uniquement le matin avec tri à la vigne ; 5 à 8 coupeurs suffisent à remplir la centaine de cagettes dans la matinée ; l’après-midi est consacrée au traitement des raisins dans le chai.


Principes généraux de vinification

Le transport des cagettes se fait en deux fois dans la matinée ; le chai est situé à 1 km des vignes.

Les cagettes sont vidées dans l’égrappoir-fouloir ; les baies tombent sur le tapis de vendange sur lequel un tri manuel est fait (en ralentissant la course du tapis) et qui les véhicule soit dans le pressoir (rosé de pressurage), soit dans une cuve (pour les rouges). Depuis 2013, les baies sont maintenant directement véhiculées dans des barriques modifiées.

Les rendements varient de 15 à 20 hl/ha en moyenne.